Ryanair Se Félicite De La Décision Du Tribunal De Commerce De Paris Contre Le « Screen Scraping »

05 Apr 2018

Ryanair, la première compagnie aérienne en Europe, a annoncé aujourd’hui (5 avril) se réjouir de la décision du tribunal de commerce de Paris contre Lastminute – qui gère le site Lastminute.fr – ordonnant la cessation immédiate de la vente illégale de vols Ryanair sujette à une amende de 1,000 €.

Le tribunal a également ordonné à Lastminute le paiement à Ryanair de 50,000 € pour ‘free-riding’ sans le consentement de Ryanair sur son site internet, mais également que Lastminute contribue à hauteur de 10,000 € aux frais de justice de Ryanair. De plus, la Cour a rejeté la demande de Lastminute selon laquelle il devrait être interdit à Ryanair de vendre des produits et services annexes.

Robin Kiely de Ryanair a déclaré :

“Nous nous réjouissons de cette décision du tribunal de commerce de Paris soutenant le droit Ryanair à déterminer son propre modèle de distribution, ce qui est garanti par la liberté du commerce et de l’industrie en France. La vente de produits et services annexes est essentielle pour permettre à Ryanair d’offrir des tarifs bas à ses clients. Nous demandons à nos clients d’éviter les ‘screen scrapers’ tels que Lastminute et de réserver directement sur le site de Ryanair, le seul endroit où trouver les tarifs Ryanair les plus bas. ”