Ryanair Se Félicite Des Recommandations Du Groupe De La Commission Européenne Sur La Réforme Du Contrôle Du Trafic Aérien En Europe

15 Apr 2019

Ryanair a salué aujourd’hui (15 avril) la publication des 10 recommandations du groupe de sages de la Commission européenne sur la réforme du contrôle aérien en Europe. L’initiative vise à réduire les retards croissants pour les consommateurs en adoptant une approche de gestion de réseau centralisée sous Eurocontrol et en mettant en place des contrats de capacité avec des fournisseurs de services de contrôle aérien nationaux.

Ryanair soutient d’autres recommandations du groupe de sages de la Commission européenne, telles que la mise en place d’un Ciel Européen numérique basé sur une feuille de route convenue garantissant la résilience du système; ou la mise en place d’un régulateur économique indépendant et techniquement compétent au niveau européen.

L’Europe a subi 19,1 millions de minutes de retards liées au contrôle aérien en 2018 (+105% par rapport à 2017), dont 60% à cause d’une pénurie de personnel ATC et 15% à cause de grèves ATC. Eurocontrol prévoit que les retards doubleront encore en 2019, à 38 millions de minutes si aucune mesure n’est prise. Ces recommandations offrent un espoir de mettre fin au chaos des retards dus au contrôle aérien en Europe.

Ryanair appelle la Commission européenne et les gouvernements nationaux à confirmer rapidement un ensemble de nouvelles réglementations pour mettre en œuvre les recommandations publiées aujourd’hui.

Le marché unique de l’aviation est la meilleure chose que l’UE ait faite pour ses citoyens, mais l’aviation reculera, à moins que le contrôle aérien ne soit réformé. Les compagnies aériennes mettent tout en œuvre pour protéger leurs passagers d’une nouvelle année de retards et d’annulations record en raison de la crise du contrôle aérien en Europe.

Peter Bellew, Directeur des opérations de Ryanair, a déclaré :

« Nous attendons avec intérêt que la Commission européenne mette immédiatement en œuvre ces recommandations pratiques. La dotation en personnel du contrôle aérien européen est en crise. Les consommateurs ont subi une augmentation de 30% des retards liés au contrôle aérien au premier trimestre de 2019. Le système de contrôle aérien actuel en Europe est en panne. L’Europe doit prendre le contrôle réel de son espace aérien, qui est divisé au-delà des frontières nationales. Il est temps d’agir maintenant afin de mettre fin à la crise du contrôle aérien. »