Ryanair Et Cne-Acv Puls Concluent Un Accord Pour Sauver Les Emplois Des Personnels Navigants En Belgique

03 Mar 2021

Ryanair a salué aujourd’hui (3 mars) l’acceptation par le personnel navigant belge de Ryanair d’un accord de 4 ans négocié avec CNE-AVC Puls, portant sur des économies de coûts, des améliorations de productivité et la protection de l’emploi. Cet accord permet à Ryanair d’adapter son fonctionnement pendant la crise Covid-19, ouvrant ainsi la voie à une reprise lorsque l’activité reviendra à la normale dans les années à venir.

Ryanair et ses pilotes belges ont également accepté en octobre 2020 un accord de sauvegarde de l’emploi, qui comprenait une réduction de salaire de 20% (progressivement rétabli au cours des 4 ans de l’accord) et des améliorations de productivité.

Ces accords démontrent que les pilotes, les personnels navigants et leurs syndicats sont prêts à travailler avec Ryanair pendant la crise Covid-19, dans un contexte où Ryanair transporte un trafic largement moindre à des tarifs considérablement inférieurs. Alors que les vaccinations sont le moyen de sortir de la crise Covid-19, Ryanair s’efforce d’ici là de restaurer au mieux d’essentielles liaisons aériennes et de reconstruire ses programmes de vols. Les fructueux déploiements de vaccins à travers l’Europe ouvriront la voie aux levées des restrictions de voyage, permettant alors au transport aérien et aux économies de se redresser et de prospérer à nouveau.

Cette sécurité de l’emploi et ces modestes réductions salariales temporaires étant désormais assurées pour ses équipages de cabine belge, Ryanair appelle de nouveau le gouvernement belge à mettre en œuvre de toute urgence des programmes incitatif réduisant les taxes d’atterrissage dans les aéroports belges. Ceci afin de sauver des milliers d’emplois et de protéger l’industrie du tourisme belge en stimulant la restauration du trafic passager pour l’été 2021 et au-delà.

Un porte-parole de Ryanair a déclaré:

«Nous saluons ce résultat ayant vu le personnel navigant belge de Ryanair voter en faveur d’un accord de 4 ans qui protégera les emplois de plus de 175 PNC. Cet accord comprend une modeste réduction de salaire de 8% ainsi qu’une amélioration de productivité et une protection de l’emploi.

À la suite de cet accord fructueux avec les syndicats, et à un moment où l’aviation traverse la plus grande crise de son histoire, nous en appelons une fois de plus au gouvernement de mettre en œuvre des programmes incitatifs réduisant les taxes aéroportuaires et d’atterrissage dans tous les aéroports belges. Ceci afin de protéger d’essentielles connexions aériennes et d’œuvrer à la restauration du trafic passagers pour l’été 2021.