Ryanair Réduit Encore De 20% Sa Capacité En Octobre, Car Les Restrictions Sur Les Voyages Imposées Par Les Gouvernements Irlandais Et Européens Affectent Les Réservations

18 Sep 2020

Ryanair, la plus grande compagnie aérienne européenne, a annoncé aujourd’hui (vendredi 18 septembre) qu’elle réduirait sa capacité d’octobre de 20 % supplémentaires (en plus de la réduction de 20 % déjà annoncée à la mi-août). Ryanair s’attend maintenant à ce que sa capacité d’octobre passe de 50 % à environ 40 % de ses niveaux d’octobre 2019, mais prévoit de maintenir un coefficient de remplissage de plus de 70 % sur ce programme de vol réduit.

Ryanair a confirmé que ces réductions de capacité étaient nécessaires en raison des répercussions sur les réservations des changements constants des restrictions et des politiques de voyage des gouvernements de l’UE, dont beaucoup sont introduites à court terme, qui minent la volonté des consommateurs de faire des réservations à terme. Dans certains pays (notamment l’Irlande), où le gouvernement maintient des restrictions de voyage excessives et défectueuses depuis le 1er juillet, les taux de Covid-19 ont augmenté ces dernières semaines pour atteindre 50 pour 100 000 habitants. – plus du double de ceux de l’Allemagne et de l’Italie – où les voyages aériens intracommunautaires sont librement autorisés depuis le 1er juillet.

Ryanair se félicite du plan de la Commission européenne visant à supprimer les restrictions de voyage intra-UE, sous réserve uniquement de la mise à jour hebdomadaire de l’ECDC sur les taux de tendance des cas/tests positifs de Covid par pays et région de l’UE, et demande que cette approche coordonnée soit immédiatement mise en œuvre par tous les États de l’UE, en particulier l’Irlande, afin que les citoyens de l’UE puissent effectuer les réservations essentielles pour les voyages d’affaires et familiaux, sans avoir à se soucier des annulations de vols et/ou des restrictions de quarantaine défectueuses.

 

Un porte-parole de Ryanair a déclaré :

“Nous sommes déçus de réduire notre capacité en octobre de 50 % à 40 % par rapport à 2019. Cependant, comme la confiance des clients est mise à mal par la mauvaise gestion des politiques de voyage liées au Covid par les gouvernements, de nombreux clients Ryanair sont dans l’impossibilité de voyager pour des raisons professionnelles ou familiales urgentes sans être soumis à des quarantaines défectueuses de 14 jours.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour prendre des décisions définitives sur notre programme d’hiver (de novembre à mars), si les tendances actuelles et la mauvaise gestion par les gouvernements de l’UE du retour du transport aérien et de l’activité économique normale se poursuivent, alors des réductions de capacité similaires pourraient être nécessaires pendant toute la période hivernale.

Nous demandons au ministre irlandais des transports, Eamon Ryan, d’expliquer pourquoi, plus de deux mois plus tard, il n’a toujours pas mis en œuvre les 14 recommandations du groupe de travail gouvernemental sur l’aviation qui ont été soumises au gouvernement le 7 juillet dernier. Il devrait également expliquer pourquoi le NPHET a maintenu l’Irlande enfermée comme la Corée du Nord depuis le 1er juillet, alors qu’au même moment, l’Italie et l’Allemagne ont supprimé toutes les restrictions de voyage intracommunautaire et ont enregistré des taux de cas Covid inférieurs de moitié à ceux que le NPHET a observé en Irlande. Les voyages aériens intra-UE ne sont pas le problème et ces interdictions de voyage défectueuses ne sont pas une solution”.