Ryanair Lance Un Nouveau Calculateur De Carbone

28 Jul 2021

Les Passagers Peuvent À Présent Compenser Leurs Émissions De Co2

Ryanair, 1ère compagnie aérienne d’Europe, a annoncé aujourd’hui (28 juillet) le lancement de son calculateur de carbone, un nouvel outil numérique permettant aux consommateurs de compenser intégralement leurs émissions sur leur vol Ryanair. Cette nouvelle fonctionnalité calcule les émissions de carbone par passager sur chaque vol Ryanair et permet aux clients de compenser le coût carbone de leur vol en contribuant à des initiatives environnementales.

Avec ce développement, Ryanair est ravi d’étendre son programme de compensation carbone qui permet déjà actuellement aux clients de contribuer à des projets de compensation carbone à hauteur de 2€. Ces contributions soutiennent plusieurs initiatives environnementales, dont Renature Monchique – un projet de reboisement en Algarve (Portugal); la distribution de foyers à haut rendement énergétique en Ouganda par First Climate ; Le projet de centrale éolienne de Balikesir (Turquie) et des régimes de cuisine améliorés au Malawi alimentés par CO2 Balance (les deux derniers en partenariat avec Shell).

Depuis le début du programme volontaire de compensation carbone de Ryanair, les clients ont contribué pour plus de 3,5 millions d’euros à des projets environnementaux, Ryanair prévoit ainsi que l’expansion de son programme de compensation carbone sera très bien accueillie par ses clients dans toute l’Europe. Ryanair a les émissions de CO2 par passager/km les plus faibles des grandes compagnies aériennes en Europe (66g). En passant par Ryanair, les passagers peuvent ainsi limiter davantage leurs émissions de CO2.

Avec les émissions de CO2 par passager/km les plus faibles des grandes compagnies aériennes de l’UE, Ryanair estime que l’aviation doit jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique et accentue l’atténuation de l’impact de ses activités sur l’environnement. D’ici 2030, l’objectif de Ryanair est d’alimenter 12,5 % de ses vols avec des carburants d’aviation durables. Ceci, combiné à un investissement de 22 milliards de dollars dans le nouvel avion Boeing 737 8-200, réduira considérablement ses émissions de CO2 et de bruit au cours de la prochaine décennie et aidera Ryanair dans son objectif de devenir une compagnie aérienne neutre en carbone d’ici 2050.

 

Le Directeur du Développement Durable chez Ryanair, Thomas Fowler, a déclaré :

«Des centaines de milliers de clients Ryanair chaque année choisissent déjà de contribuer et de soutenir l’environnement en sélectionnant la contribution carbone au moment de la réservation. L’expansion de notre programme de compensation carbone pour permettre à nos clients de compenser entièrement le CO2 de leur vol Ryanair améliorera considérablement les capacités de chacun de nos partenaires environnementaux qui travaillent activement sur des programmes de compensation carbone.

La durabilité et l’impact environnemental sont pris en compte dans les décisions stratégiques de Ryanair et nous sommes vraiment déterminés à être une compagnie aérienne neutre en carbone d’ici 2050. Ryanair a la flotte la plus jeune de toutes les grandes compagnies aériennes et cela va encore s’accentuer maintenant que nous avons pris livraison de notre premier Boeing 737-8200 («Gamechanger») plus économe en carburant (16 % de carburant en moins par siège), réduisant les émissions sonores de 40 % et disposant de 8 sièges supplémentaires par avion. Ryanair, qui s’est fixé pour objectif d’alimenter 12,5% de tous les vols avec des carburants d’aviation durables d’ici 2030, a récemment annoncé un partenariat avec le Trinity College Dublin pour mener des recherches de pointe sur le sujet. Nous n’exploitons que des itinéraires de point à point, avons des taux de remplissage parmi les meilleurs du secteur et sommes ravis d’avoir déjà retiré plus de 80 % du plastique non recyclables de nos vols.

Ryanair s’est engagé à être une compagnie aérienne neutre en carbone d’ici 2050 et l’expansion de notre programme de compensation nous aidera à atteindre cet objectif tout en aidant nos partenaires environnementaux à poursuivre leurs programmes de réduction des émissions de carbone.»