Ryanair Prend Livraison De Son 1er Avion Boeing 737-8200

17 Jun 2021

La Nouvelle Flotte Réduira Le Carburant De 16 %, Le Bruit De 40 %

Ryanair, 1ère compagnie aérienne d’Europe, a réceptionné aujourd’hui (mercredi 16 juin) son premier Boeing 737-8200 à Seattle, Washington. L’avion a volé pendant la nuit depuis Seattle pour atterrir à l’aéroport de Dublin dans l’après-midi. Il s’agit de la première livraison sur la commande ferme passée par Ryanair de 210 de ces avions révolutionnaires “Gamechanger“. Cet investissement dans une nouvelle technologie est évalué à plus de 22 milliards de dollars. Ces nouveaux avions transporteront 4 % de passagers en plus mais réduiront la consommation de carburant de 16 % par siège, réduiront les émissions sonores de 40 % et réduiront les émissions de CO2 d’un montant similaire.

Michael O’Leary, PDG du Groupe Ryanair, a déclaré :

« Nous sommes ravis de prendre livraison de notre premier avion « Gamechanger » qui est une nouvelle technologie. Ces nouveaux Boeing 737 aideront Ryanair à réduire ses coûts, sa consommation de carburant et ses émissions de bruit et de CO2. Nous investissons massivement dans les nouvelles technologies pour approfondir notre engagement environnemental en tant que grande compagnie aérienne la plus propre d’Europe. Chaque avion B737 offre 197 sièges (par rapport à notre flotte actuelle de 737 avec 189 sièges, mais en faisant bénéficier nos clients de plus d’espace pour les jambes. En optant pour ces nouveaux avions, nos passagers pourront profiter du nouveau design «Sky Interiors» de Boeing et des tarifs les plus bas tout en réduisant leur empreinte environnementale.

En raison de retards de livraison regrettables, nous prévoyons de prendre livraison de seulement 12 de ces avions au cours de l’été 2021, dont 6 aux couleurs de Ryanair et 6 aux couleurs de Malta Air.

Ryanair prévoit de prendre livraison de 50 autres de ces avions B737-8200 avant l’été 2022, ce qui permettra au groupe Ryanair de rebondir fortement, offrant de nouvelles routes, des tarifs plus bas et une reprise rapide du trafic vers de nombreux aéroports partenaires à travers l’Europe pendant que le l’industrie touristique se reconstruit après l’impact dévastateur de la pandémie de Covid-19 en 2020/2021 ».